Signalisation en attitude à SA

Publié le par Tonton1

La signalisation en attitude à SA après la première levée

l'attitude pour continuer ou non la couleur d'entame

1) la carte d'entame de l'entameur (W) comporte la plupart du temps des ambiguïtés :

le 9 : 9 10 + A, R, où D ; 9 V + A ou R ; 9 + D A

la D : A D 10, D V 10, D V 9, R Dx

un « 2 » : A R, AD, AV A 10 ; RD, RV, R 10 ; DV, D 10, V 10

un « 3 » : A, R, D ou V

le V : ADV, V 10 9, V 10 8

le 10 : AV 10,10 9 8.

La première levée permet souvent de clarifier la situation mais pas toujours de distinguer entre une teneur possible forte et une (ou plusieurs) moins forte (s).

Si c'est le cas, W utilise la fourniture de sa première carte sur la couleur du déclarant : la plus petite carte montre la nature faible de l'entame, une grosse petite la nature forte. C'est le signal de Smith de l'entameur.

2) il arrive que le partenaire de l'entameur (E) soit amené à fournir un honneur (A, R, D, V, 10) à la première levée. S'il détient en fait AD, RD, RV, DV, D 10, V 10, W a en général besoin de le savoir. Pour cela E utilise le même processus que W : s'il joue sa plus petite carte quand le déclarant joue sa couleur il n'a aucun complément de l'honneur joué à l'entame. S'il a un complément il joue sa plus grosse carte inutile : c'est le signal de Smith du partenaire de l'entameur.

3) l'attitude peut être donnée en rejouant la couleur d'entame (la plus petite carte restante est un signal positif pour la continuation).

a) si un signal autre que l'attitude pour l'entame a été donnée à la première levée (la défense a nommé une couleur mais l'entame est dans une autre couleur)

b) quand le joueur de la défense n'a pas pu faire de signal faute des cartes nécessaires (singleton ou Hx dans la couleur du déclarant)

c) quand E prend la main à la première levée et rejoue la couleur (soit en compte, soit un honneur) W signale en attitude

d) quand W en rejoue après attitude ou Smith positif d’E si la situation de la couleur n'est pas entièrement clarifiée.


 

II. L'attitude en switch ou sur un switch dans une couleur autre que l'entame.

1) pour montrer l'intérêt ou le manque d'intérêt pour la couleur jouée.

2) pour montrer l'urgence d'un switch par un signal négatif.

3) un signal négatif peut, dans certains contextes, demander une continuation d'une couleur jouée précédemment

a) pour la couleur d'entame par W après un Smith positif ou après un signal négatif d’E

b) pour une autre couleur en attaquant ou en fournissant sur l'attaque.

III. L'attitude en défausse.

La défausse est signal d'attitude pour la couleur défaussée sauf s'il est évident que l'attitude est inutile (couleur déjà signalée ou enchères ou mort dissuasif. Dans ce cas le signal est préférence ou attitude pour la CAE.

IV. Cas particuliers

1) un switch d’honneur promet l'honneur inférieur ou une entrée annexe sinon le switch est en attitude

2) un switch dans une couleur comportant un honneur doit parfois être fait avec une carte médiane :

a) pour garder l'honneur en rentrée pour jouer 2 fois à travers le mort ou le déclarant. Si un switch doit être fais sans rentrée, il faut le faire en attitude pour que le partenaire puisse affranchir sa couleur en en jouant pour concéder au déclarant la seule levée à laquelle il a droit.

b) pour garder le contrôle de la couleur en affranchissant un honneur secondaire du partenaire

c) pour éventuellement garder la main et pouvoir continuer

d) en déblocage en gardant le contrôle de la couleur.

3) fourniture en tête de séquence en 2° sur couleur de manoeuvre du déclarant.

Publié dans Signalisation

Commenter cet article

rossel 12/12/2014 10:00

bonjour,
pourriez vous définir la notion "d'attitude";cella m'aiderait à mieux comprendre un traité que je trouve très intéressant?
Merci;jlrossel