Les Outils de Signalisation: Contre-Attaque Evidente

Publié le par Tonton1

La Couleur de Contre-Attaque Evidente (CAE)

Notion inventée par M. Grannovetter

 

Un signal de CAE joue le même rôle qu’un signal de préférence. Il permet au partenaire de décider ou non d’un switch en fonction de l’information fournie par le signal.

Un signal de préférence indique au partenaire qu’entre 2 couleurs on préfère la plus chère ou la moins chère selon la hauteur de la carte fournie ou défaussée. Un inconvénient de la préférence est que dans une situation où la paire a décidé de signaler en préférence on est bien obligé de jouer une carte même si on n’a aucune préférence, soit qu’on n’ait rien soit que les 2 couleurs soient intéressantes et que c’est en fait le partenaire qui a alors la clé de ce qu’il faut jouer.

Le signal de CAE est un signal d’attitude pour une des 2 couleurs possibles. Le partenaire a une information sûre sur cette couleur. Si le signal est négatif pour cette couleur le partenaire décide en fonction de son jeu, de celui du mort, des enchères et des cartes déjà jouées.

Comme son nom l’indique la CAE est la couleur que l’on aurait tendance à attaquer au vu du mort. Cependant ce n’est pas toujours très évident et, pour que les 2 défenseurs soient sur la même longueur d’onde il faut un ensemble de règles qui définissent cette couleur.

Voici les règles par ordre de priorité :

D’abord les règles négatives. La CAE n’est jamais :

La couleur d’entame.

L’atout.

Une couleur puissante du mort (les 3 gros honneurs ou 4 honneurs quelconques).

Une courte du mort (singleton ou chicane).

Une couleur naturelle nommée par le déclarant (main cachée)

Puis les règles positives :

Une couleur nommée par l’entameur (autre que la couleur d’entame).

Une couleur nommée par le partenaire de l’entameur(autre que la couleur d’entame).

Une couleur 3° commandée au plus par 1 honneur quelconque.

A SA la couleur du mort la plus courte (même AR secs)

A la couleur, la couleur la plus courte (au moins 2 cartes, mais pas AR secs)

A égalité de longueur la couleur qui a le moins d’honneurs.

A égalité de longueur et de nombre d’honneurs, la moins chère.

Un exemple d’efficacité de la CAE (C5.10)

                                                                           

                          ª32                                                      N              E             S              W

                          ©2                                                        1K                            1P

                          ¨ARDV54                                            2T                             2P

                          §A564                                                  3P                             4P

ª  D86                                     ª754                             

©  ARV10         4P                  ©D863          W entame AC (AR(xx)(xx)) et le mort s’étale.

¨  832                                      ¨107             Le singleton du mort établit une situation de signalisation

§  RV9                                    §7532           en préférence. E peut éventuellement jouer le 6 mais

                          ªARV109                           comment W l’interprètera? Il y a fort à parier que W

                          ©9754                                 par peur des K, jouera T et livrera le contrat.

                          ¨96                                     Si on définit cette situation comme une situation où

                          §D10                                  c’est l’attitude pour la CAE qui doit être donnée, alors E
 joue le 3C « positif » pour C mais surtout négatif pour la CAE qui est évidemment T. W saura que T
est sans espoir et rejouera C. Toute autre continuation permettrait à S de gagner son contrat en duquant 1 P.

mardi 22 septembre 2009

Commenter cet article