Le 2 Majeur faible en cas de misfit du répondant.

Publié le par Tonton1

Etudes sur l’ouverture de 2 majeur faible.

Comportement en cas de misfit de l’ouverture.

 

Après une ouverture de 2 faible, le répondant a 0 ou 1 carte de la couleur d'ouverture dans environ 25 % des cas. Dans cette situation il faut essayer de jouer le meilleur contrat (SA, C ou une autre couleur) sans trop risquer de manquer une manche ou de jouer à un niveau trop élevé.

Le répondant est le capitaine et c'est lui qui doit décider du contrat final. Lorsqu'il a un fit pour la couleur d'ouverture le meilleur contrat sera presque toujours dans la couleur d'ouverture. Dans ce cas la description d'une couleur longue du répondant est pratiquement sans intérêt sauf si elle est NF, montre un misfit pour la couleur de l'ouvreur, et lui demande de se manifester en cas de fit de la couleur de réponse. Dans cette optique, les ouvertures de 2C et 2P sont très différentes :

Sur ouverture de 2C, le changement de couleur à 2P NF est économique et laisse beaucoup de place à l'ouvreur pour exprimer un éventuel soutien de la couleur de réponse[1].

Sur ouverture le 2P, le changement de couleur est au niveau 3, et 3C quand il s'agit des C ne laisse pas d'autre choix, en cas de fit, que d'aller à la manche.

I Ouverture de 2C.

1) le répondant a 1 carte à C.

Avec une main sans 6 P ni 7 cartes d'une mineure et au moins 3P corrects, le meilleur contrat de manche peut être à C ou à SA. Le répondant, s'il a au moins 16 H dit 2SA et selon la réponse de l'ouvreur il choisira entre 3C, 3SA ou 4C.

Avec 6 cartes à P et 8-13 H le meilleur contrat sera souvent à P. Après 2C-2P l'ouvreur devra montrer un fit avec 3 cartes à P quelle que soit sa force et un fit de 2 cartes P s'il est maxi. Dans les autres cas il passera.

Les redemandes de l'ouvreur peuvent alors être :

            2SA     maximum avec 2 cartes à P

            3T        | maximum avec 3 cartes à P

            3K       | en signalant au choix

            3C       | une force ou une courte.

            3P        minimum avec 3 cartes à P.

Si le répondant a 6 cartes à P et au moins 14 H il devra passer par 2SA. Si la redemande de l'ouvreur ne montre pas de fit P, la redemande à 3P sera FM avec 6 cartes à P. Sans fit, l'ouvreur dira 3SA.

Avec une mineure 6° (ou 7°?) de 11-13 H ( ?) le répondant peut dire 3T ou 3K NF.

2) Le répondant est chicane C.

Le traitement sera le même sauf que, cette fois, le répondant a intérêt à dire 2P dès qu'il a 5 cartes à P.

S'il n'a ni 5P ni mineure 6° il faut au moins 16 H pour envisager la manche à SA.

Avec une mineure 6° de 12-14 H le contrat mineur est toujours meilleur que le contrat à C et l'ouvreur peut fitter la mineure avec un fit et une courte annexe ou dire 3SA avec un fit et une main maxi sans courte.

II Ouverture de 2P.

Les réponses de niveau 3 nécessitent au moins 6 cartes et 11-13 H. Les développements après réponse de 3 en mineure seront les mêmes qu'après une ouverture de 2C. Sur 3C l'ouvreur peut tenter 4C avec une main fittée et maxi.

Avec un unicolore de 14 H + le répondant transite par 2SA.

Les réponses de l'ouvreur sont évidemment les mêmes que celles données quand il y a un fit puisque, à ce stade, l'ouvreur ne sait pas si le fit existe ou non.

Selon la réponse et son propre jeu, le répondant choisit le contrat (3C, 3P, 3SA, 4C ou 4P).



[1] Quand il ouvre d'un 2 majeur faible, l'ouvreur détient 3 cartes dans l'autre majeure dans 39 % des cas et 2 cartes de cette majeure dans 36 % des cas. Par ailleurs l'ouvreur a en moyenne un peu plus de 8 H et le répondant en moyenne 10 H. En moyenne la main appartient aux adversaires.

 

Publié dans Bridge

Commenter cet article