La préférence à SA après la 1° levée

Publié le par Tonton1

La signalisation après la première levée à SA : les signaux de préférence ou de CAE. XII

I. Pourquoi donner un signal de préférence (ou d'attitude pour la CAE) ?.

Ce signal a pour objet de montrer au partenaire où est notre meilleur espoir d'encaisser des levées.

Il peut y avoir 3 types d'objectifs :

1) indiquer au partenaire une couleur source de levées autre que la couleur d'entame

2) indiquer au partenaire la couleur où on peut prendre la main pour traverser une couleur du déclarant ou du mort

3) indiquer au partenaire qu'on peut apporter une aide dans une couleur, ce qui l’autorisera à faire une contre-attaque qui pourrait être dangereuse.

II. comment donner un tel signal ?.

En général en fournissant sur la couleur du déclarant car, sauf exception, ni l'attitude ni le compte de cette couleur n'intéresse le partenaire[1].

Mais cela peut être sur une autre couleur quand l'attitude et le compte sont connus ou sans intérêt, ou par défausse dans la couleur entame.

Il y a 3 types de situations à envisager :

1) le cas le plus fréquent est lorsque le partenaire peut envisager un choix entre 2 couleurs. Dans ce cas le jeu d'une grosse carte est une préférence pour la couleur la plus chère et la plus petite carte est une préférence pour la couleur la moins chère.

2) un cas relativement fréquent est quand il ne reste qu'une couleur de statut indéfini et que le partenaire doit choisir entre une contre d'attaque qui peut être dangereuse dans cette couleur ou une sortie aussi passive que possible.

Dans ce cas la couleur est alors la CAE (contre-attaque évidente) et le partenaire doit donner l'attitude pour cette couleur. Comme cette attitude est donnée de manière indirecte, la plus petite carte fournie montre que le partenaire n'a pas d'aide pour la CAE. Une grosse carte montre une aide qui autorise le partenaire à prendre des risques.

3) le cas le moins fréquent concerne le choix entre 3 couleurs de statut indéfini (continuation de la couleur d'entame ou suite à une entame neutre dans une couleur du déclarant). Dans ce cas la préférence doit souvent être donnée en 2 temps : le 1° signal donne la préférence majeure mineure (grosse carte ou petite carte) et, si nécessaire, le 2e signal montre la préférence entre les 2 majeures ou entre les 2 mineures.

On peut donner parfois la préférence par un jeu d'honneur anormal. Par exemple si on a une séquence telle que RDV :

R puis V montre un intérêt pour la couleur la plus chère

V puis R montre un intérêt pour la couleur la moins chère

D puis R montre un intérêt pour la médiane quand il y a 3 couleurs indéfinies.

III signaux de préférence consécutifs.

Mis à part le cas de 3 couleurs indéfinies, le fait de pouvoir donner un 2° signal de préférence/CAE peut permettre de moduler le 1° signal. Si les 2 signaux indiquent la même couleur ils montrent une couleur très forte ou une rentrée certaine. Si le 2° signal indique une couleur différente il montre soit une rentrée douteuse soit un doute sur l'indication donnée par le 1° signal.



[1] mais le signal de Smith reste prioritaire si nécessaire, de même que le compte d'une CMSR éventuelle.

 

Publié dans Signalisation

Commenter cet article