Entames à SA.

Publié le par Tonton1

Thème I : L’entame dans un contrat à SA sans autre information que le niveau du contrat.

(1SA…. ; 1SA-2SA….. ; 1SA-3SA…. ; 1SA-4SA …)

Objectifs possibles :

Gagner la course d’affranchissement (donc prendre des risques).

Ne pas livrer de levée indue (donc ne pas prendre de risques).

Les facteurs importants sont :

La répartition des forces entre les 2 camps.

La répartition des forces entre les 2 défenseurs.

A priori on peut estimer qu’une entame dans Rxxxx est plus risquée qu’une entame dans DVxx elle-même plus risquée que l’entame dans xxx. L’espérance des gains potentiels de ces entames varie en sens inverse. L’aide à espérer du partenaire influe sur l’estimation que l’on peut faire de ces risques ou espoirs.

Au contrat de 1SA on peut estimer que le partenaire aura entre 9 et 18H.

Au contrat de 2SA on peut estimer que le partenaire aura environ 10H.

Au contrat de 3SA on peut estimer que le partenaire aura entre 2 et 9H.

Au contrat de 4SA on peut estimer que le partenaire aura entre 1 et 3H.

On peut donc penser qu’au contrat de 1SA on aura intérêt à entamer dans Rxxxx et au contrat de 4SA dans xxx si c’est possible.

DMPRO, couplé à Deepfinesse permet d’étudier ce genre de problèmes.

Mes hypothèses sont les suivantes.

L’ouvreur a 15H régulier sans majeure 5° ni mineure 6°.

Le joueur N°2 a une main régulière (il n’a pas d’intervention sur 1SA) et 6–9H, CAD une main 5332 comportant Rxxxx ou un 4432 ou 4333 comportant DVxx. (j’aurais souhaité éliminer les DV9x mais bien que la possibilité soit offerte par le programme il a toujours refusé de m’éliminer cette distribution).

Le répondant a :            0-7H au contrat de 1SA

                                    8H au contrat de 2SA

                                    9-14H au contrat de 3SA

                                    15-17H au contrat de 4SA

IL n’a ni 5 cartes d’une majeure ni 6 d’une mineure (absence de Texas). A partir de 2SA, il n’a pas non plus 4 cartes d’une majeure (absence de Stayman).

Le joueur N°4 a une main régulière sans autre contrainte.

J’ai donc fait distribuer 100 donnes correspondant à chacun de ces critères. Pour chaque donne, Deepfinesse indique quelles cartes (à cartes vues) permettent la meilleure défense.

Ces résultats permettent d’évaluer la probabilité de gain en fonction du choix d’une stratégie d’entame. J’ai testé 3 stratégies :

Entame aléatoire.

Entame Rxxxx ou DVxx selon le cas.

Entame la moins risquée.

Dans tous les cas il y a un nombre important de donnes où n’importe quelle carte peut être entamée. Ces donnes sont éliminées des statistiques de comparaison des stratégies.

Les résultats sont donnés dans le tableau suivant.

                           1SA              2SA           3SA              4SA

E. Indifférente      38                 30              35              59

Aléatoire             55%              48%           49%           61%

DVxx                  65%              69%           57%           71%

Sécurité               57%              66%           60%           80%

 

E ; Indifférente     25                 33              31              53

Aléatoire             50%              48%           44%           41%

Rxxxx                  79%              61%           40%           43%

Sécurité               53%              58%           56%           60%

Ce tableau montre :

Que l’entame aléatoire est toujours inférieure aux autres (ouf !).

Qu’au contrat de 1SA l’entame dans Rxxxx est préférable.

Qu’au contrat de 2SA c’est l’entame dans DVxx qui est préférable, mais de peu surtout par rapport à l’entame de sécurité.

Qu’au contrat de 3SA les positions d’entame dans DVxx ou de sécurité sont en position inverse (léger avantage à la sécurité).

Qu’au contrat de 4SA c’est l’entame de sécurité qui est préférable. Cela incite à choisir l’entame dans xxx plutôt que dans DVxx si cette entame est disponible. Si elle n’est pas disponible c’est plutôt l’entame d’honneur dans DVxx qu’il faut choisir plutôt que la petite (voir ci-dessous).

Lorsque l’entame dans DVxx est une entame efficace, Deepfinesse montre que dans la grande majorité des cas le choix de la carte est indifférent. Cependant, dans un certain nombre de cas seule l’entame d’un honneur est efficace tandis que dans d’autres cas seule l’entame d’une petite est efficace. La répartition relative (en nombre) est donnée dans le tableau suivant.

                              1SA           2SA           3SA           4SA

DVxx                     7                1                4                1

DVxx                     4                7                18              15

Les contrats favorables à l’entame de sécurité sont aussi ceux qui sont favorables à l’entame d’honneur plutôt que petite avec DVxx.

Main N° 1 :

P V2

C DV53

K R8764

T 32

Votre entame dans les 8 situations suivantes ?

                           Tournoi par paires           Match par 4

Séquence 1         6K                                 

Séquence 2         3C                                 

Séquence 3         3C                                 

Séquence 4         DC                               

Main N° 2 :

P 875

C DV53

K R8764

T V

Votre entame dans les 8 situations suivantes :

                              Tournoi par paires        Match par 4

Séquence 1            6K                              

Séquence 2            3C                              

Séquence 3            3C                              

Séquence 4            8P                               


Le partenaire qui est très faible, a peu de chance d’être perturbé par l’entame de la D sans 10 ou 9.

Commenter cet article